Inde en ligne : le portail francophone de l'Inde

Paris
[ 04:18 ]
:: Découvrez l'Inde sous toutes ses couleurs ::
New-Delhi
[ 08:48 ]


Introduction
Histoire
Géographie
Population
Langues
Religions
Politique
Economie
Etats
Littérature
Cinéma
Musique
Cuisine
Médecine
Arts
Danses
Sports
Personnalités
Résumé
Liens


Quoi de neuf


Agenda
Articles
Interviews
Recettes
Vidéos
Parutions


Tourisme


Conseil aux voyageurs
Carnets de route


Contact


Annuaire
Qui sommes-nous?
Liste de diffusion
Contact






Aux Comptoirs de l’Inde,
une page d’histoire, plusieurs siècles de mémoire

15 octobre 2014

(JPG)

Fin septembre 2014, dans le cadre des Journées européennes du Patrimoine, l’Inde française est à l’honneur à l’Association Les Comptoirs de l’Inde. Située dans le 20ème arrondissement de Paris, l’Association a fait revivre une fois de plus une page d’histoire des Comptoirs français en Inde.


Plus de 150 visiteurs sont venus découvrir avec intérêt l’exposition et écouter les conférences lors du week-end du 20-21 septembre. Les habitués du quartier connaissant bien la rue des Vignoles sont arrivés très sereinement, nombreux accompagnés parfois de leurs enfants. D’autres, venant d’un autre arrondissement ou d’une banlieue éloignée, découvrent pour la première fois l’Association dans la cour d’un immeuble récent. Dans un petit local très bien aménagé, ils ont été chaleureusement accueillis par les membres de l’Association.

Le Président, Douglas Gressieux [1], leur présente une exposition sur trois grandes personnalités méconnues de l’Inde française : Alfred Martineau, Gabriel Jouveau-Dubreuil et Numa Lafitte, ainsi que des documents pour illustrer l’architecture coloniale dans les Comptoirs français.

Au cours d’une conférence à laquelle assiste une trentaine de personnes, il rappelle l’histoire des Comptoirs français ainsi que celle de l’Inde des années 1940 jusqu’à nos jours. Dans ce bel espace qui abrite également une documentation unique sur l’Inde française et où le patrimoine colonial français a été admirablement mis en valeur, les visiteurs manifestent leur admiration et posent des questions.

Les membres de l’Association présents vont satisfaire leur curiosité et leur dévoiler tout un pan oublié de l’Histoire des relations entre l’Inde et la France.

Art local et architecture coloniale

Etonnement, admiration ou fascination !!!

L’exposition provoque un questionnement de la part des visiteurs. En effet, en un week-end, ils se sont embarqués pour un grand voyage dans le temps vers ce pays qui fascine toujours par ces mille et une facettes, parfois désarmantes, entre le Visible et l’Invisible, entre la modestie et l’audace... On découvre alors des trésors bien cachés de l’autre côté du miroir et qu’on a envie de faire partager avec d’autres. En plus de l’exposition sur ces trois grandes figures historiques de l’époque coloniale française, l’Association a pris soin de faire honneur au patrimoine artistique local en dévoilant des kolams et des mandalas. Sur une table, sont joliment posées quelques cartes postales de mandalas colorés aux figures géométriques, représentant le symbole de l’univers et des kolams aux motifs floraux. Ces derniers sont des dessins éphémères réalisés par les femmes de l’Inde du Sud [2] avec de la poudre de riz devant le pas de la porte de leur maison depuis des générations. Dans la croyance locale, ils sont faits pour attirer la prospérité à l’occasion du nouvel an ou des fêtes de famille.

Sur un pan de mur, quelques photographies de l’architecture coloniale nous rappellent l’empreinte de l’amitié franco-indienne inscrite à même la pierre au cœur de Pondichéry et dans d’autres Comptoirs français de l’Inde (Mahé, Yanaon, Karikal et Chandernagor). Les bâtiments ont été construits à partir du modèle colonial français du XVIIIe siècle et du début du XIXe siècle. Ils ont été adaptés aux conditions géographiques et sociales locales.

Selon les spécialistes, la façade principale de certains monuments s’ouvre souvent par un portique avec des colonnes imposantes, afin de servir de protection contre la pluie et le soleil. On trouve couramment des bâtisses à colonnades comme dans la ville de Chandernagor. Les maisons et les bâtiments publics ont une cour ou un jardin intérieur.

L’héritage historique et architectural de Pondichéry fait régulièrement l’objet de visites guidées pour les touristes français et indiens (promenades culturelles) leur permettant de découvrir les différences d’habitat des anciens quartiers « blancs » et indiens. Même si certaines personnes souhaiteraient préserver une telle richesse, de nombreuses maisons anciennes de style français ou tamoul ont été démolies et d’autres sont actuellement menacées de destruction. Dans le quartier tamoul, les maisons ont souvent deux étages et comportent de chaque côté de la porte d’entrée, encadrée de colonnes en bois de teck ou en pierre, un bas-flanc (thinnai) où des visiteurs sont accueillis dans la journée ; la nuit, le thinnai sert de dortoir. Après avoir traversé le vestibule, on pénètre dans une sorte de patio ou atrium (mutram) qui est l’espace central où s’ouvrent les autres pièces privées de la maison. Souvent, il existe un puits dans cet espace. Dans certaines maisons indiennes nous trouvons l’influence architecturale française dans les pilastres, les colonnes à chapiteaux, les fenêtres cintrées et les décorations en stuc.

Précieux héritages culturels et historiques

Après avoir ainsi voyagé dans les rues avec les motifs aux belles couleurs et admiré le mélange de styles des maisons des anciens Comptoirs français, le visiteur découvre en ces Journées européennes du Patrimoine les trois grandes personnalités de l’histoire coloniale, passionnées de recherche mais aujourd’hui tombées dans l’oubli : Alfred Martineau, Numa Lafitte, Gabriel Jouveau-Dubreuil. Courageux, dotés du sens de l’Histoire et d’un esprit curieux, ces derniers ont laissé un bel héritage à l’Inde. Envoyés en mission dans des domaines aussi variés que l’administration, la santé et l’enseignement, ces hommes étaient aussi des explorateurs qui ne restaient pas indifférents à la dimension plurielle de l’Inde.

Alfred Martineau, né à Vendôme en décembre 1859, archiviste-paléographe de formation, a été Gouverneur des Etablissements français en Inde de 1913 à 1918 (pendant trois séjours) après avoir eu des fonctions administratives variées sur la côte française des Somalis, à Saint-Pierre-et-Miquelon, à Mayotte, au Gabon et en Nouvelle Calédonie. Féru d’histoire, il fonde la Société d’Histoire de l’Inde Française en 1911 et celle de l’Histoire des Colonies en 1912. Etudiant de près l’Inde française au XVIIIe siècle dans les mémoires et correspondances des gouverneurs, il repère les réflexions de Dupleix sur ce qu’il appelait « la théorie moderne de la colonisation ». En analysant les textes de Bussy, il met en lumière l’évolution de la « politique de la conquête » pour la mise en place des « protectorats ». La notion même de « colonisation » qui soulève aujourd’hui bien des débats, va faire l’objet d’une redéfinition par les administrateurs et les politiques au pouvoir à l’époque. Elle s’appuiera sur la mise en place de stratégies de « négociations » avec les princes indiens à travers le pays au tournant du XVIIIe siècle.

Alfred Martineau publie plusieurs ouvrages de 1920 à 1931 sur Bussy et Dupleix (gouverneur de l’Inde française). En 1928, il obtient le grand prix Gobert de l’Académie française pour son ouvrage, Dupleix et l’Inde française. Il laissera un legs unique en œuvrant pour la protection des archives des Comptoirs français dans l’ouvrage intitulé, Inventaire des anciennes archives de l’Inde française. Depuis sa retraite en 1921, il devient professeur d’histoire coloniale au Collège de France jusqu’en 1935 et apporte sa contribution à la Revue d’histoire des colonies jusqu’à sa mort le 25 janvier 1945.

Gabriel Jouveau-Dubreuil, né le 1er janvier 1885 à Saigon, formé en France pour être professeur de sciences, est affecté en 1909 au collège colonial de Pondichéry où il demeure jusqu’en 1941. Passionné d’histoire et d’archéologie, il fait des découvertes très intéressantes sur les sculptures et les antiquités en Inde tout en étudiant la politique de François Martin et de Dupleix. Il décède en 1945 après avoir laissé un ensemble considérable de publications. Des ouvrages publiés entre 1914 et 1939 mettent en lumière des thèmes divers comme l’archéologie au sud de l’Inde, les sculptures du site de Mahabalipuram, les antiquités à l’époque des Pallavas, la découverte de la plus ancienne civilisation de l’Indus avec les sites de Mohenjo Daro et Harrapa Hanté, l’histoire du Deccan trois siècles avant J.C. et sept siècles après... et la politique des premiers gouverneurs français de l’Inde française.

La découverte la plus remarquable qu’il fait se situe dans la région de Pondichéry au bord de la rivière Ariancoupam sur le site de Virampatnam. En effet, dès 1938, il repère de nombreux vestiges dans la ville indo-romaine d’Arikamedu à 5 kilomètres de Pondichéry ; dans ses articles, il essaie de montrer que Pondichéry est bien la ville de « Podouké » citée par Ptolémée qui décrivait cette ville comme un « emporium », port fluvial antique à caractère commercial très actif.

Les découvertes de Gabriel Jouveau-Dubreuil sont actuellement exposées au Musée Guimet à Paris et comprennent des pièces de monnaies, des pendentifs, des bracelets, des poteries de l’époque romaine datant du 1er millénaire. Connu sur le plan international et membre de plusieurs sociétés savantes, il laisse un héritage qui demeure encore très utile aux archéologues actuels pour leurs recherches en Inde.

Après son départ de Pondichéry, l’Ecole Française d’Extrême-Orient a repris la suite de ses travaux. Des fouilles ont révélé des éboulis de briques, vestiges de construction provenant d’un mur de bâtiment important de l’époque romaine. D’après l’étude des couches de stratification, certains archéologues [3] pensent que sur les environs de ce site présentant les vestiges d’une ancienne cité romaine, il y aurait eu une autre ville entièrement indienne datant du 3e siècle avant J.-C.

Entre science et spiritualité...

Dévoiler les liens du présent avec le passé et en souligner l’impact sur les civilisations est l’œuvre conjointe d’archéologues, d’archivistes et d’historiens. Les documents précieusement conservés sont là pour témoigner de la richesse de ce patrimoine. L’Inde n’arrête jamais de nous surprendre et l’Association Les Comptoirs de l’Inde a préparé une belle surprise pour ses visiteurs ! Marie-Françoise Le Page, petite-fille de Numa Lafitte, est présente en personne ce week-end de fin septembre pour faire un lien de vive voix entre le présent et le passé. Elle parle des travaux de son grand-père.

Numa Lafitte, pharmacien-commandant du Corps de Santé Colonial à Pondichéry est né en Ariège le 23 septembre 1887. Après la première guerre mondiale, il est affecté comme pharmacien militaire à Madagascar avant de faire un séjour en Inde de décembre 1925 jusqu’au milieu de 1929. A Pondichéry, il a comme mission de faire l’étude des pathologies exotiques et entreprend une recherche approfondie sur les plantes susceptibles de traiter la lèpre. Il reconnait les bienfaits de l’arbuste Chaulmoogra (Hypnocarpus wightiana) qui avait déjà été cité dans la médecine ayurvédique sous le nom de Tuvaraka ; les graines recueillies après la mousson étaient séchées, décortiquées et broyées pour produire une huile efficace contre la lèpre [4]. Convaincu de ses propriétés bénéfiques, Numa Lafitte rationalise l’extraction de cette huile et introduit la culture de l’arbuste Chaulmoogra à Pondichéry. L’huile de Chaulmoogra fabriquée par la suite sur place sera destinée à la léproserie de la ville, de celle de la ville de Mahé et d’autres services anti-lépreux des territoires d’Outre-Mer.

En plus de ses recherches sur la santé, Numa Lafitte, curieux d’esprit, fait des découvertes archéologiques très intéressantes. Lors des fouilles effectuées dans le Sud de Pondichéry [5], de Périmbé à Mouttrépaléom, il fait la découverte d’urnes funéraires dans une vaste nécropole sur une superficie de plusieurs hectares. Il s’agit de grandes jarres en terre avec des ornementations (lignes obliques et impressions cupuliformes) et contenant des crânes et des ossements, du mobilier funéraire tels que récipients en terre, instruments en fer (sabres, serpes, faucilles, poignards) et instruments en pierre (haches, pierres à moudre le grain), avec des bijoux (fragments d’anneaux et de bracelets, cornalines).

Numa Lafitte s’interroge alors sur les mœurs de la race ou la tribu qui enterrait ainsi ses morts dans un pays très attaché aux rituels funéraires de la crémation. D’après P. Chinnian [6], compte tenu d’autres recherches archéologiques en Inde, il s’agissait d’un peuple différent des Dravidiens, qui serait arrivé en Inde au début du millénaire. Les Indo-Aryens les auraient repoussés vers le Sud comme ils l’ont fait pour les Dravidiens. Ils auraient d’autres rituels pour la sépulture. Les tombes mégalithiques ainsi que la forme des jarres en terre cuite et les poteries de style arétin semblent être analogues à celles retrouvées dans le bassin méditerranéen et confirmerait les échanges qui eurent lieu entre l’Inde et la civilisation romaine depuis deux siècles avant J.C. Les découvertes de la ville indo-romaine d’Arikamedu par Gabriel Jouveau-Dubreuil et d’autres vestiges retrouvés un peu partout dans l’Inde révèlent la présence de l’industrie de céramique et de la poterie inspirée du style arétin originaire de Toscane, aussi appelée céramique sigillée, dont les ornements fortement caractérisés par des lignes crénelées, des décors par estampage sont facilement identifiables.

Les liens se tissent ainsi entre le passé et le présent au sein de l’Association des Comptoirs de l’Inde en ces Journées européennes du Patrimoine alors qu’on rend hommage, à juste titre, à ces chercheurs qui ont laissé leurs empreintes dans l’histoire de l’Inde à l’époque coloniale au travers de leurs découvertes et leurs analyses.

Par ailleurs, dans les cantines de ses passionnés d’histoire, on tombe parfois sur des merveilles qui reflètent d’autres liens entre les peuples. La petite-fille de Numa Lafitte trouve dans les affaires de son grand-père des tentures de temple ramené il y a un siècle en France.

Sur les pans de murs du local de l’Association, on peut admirer une tenture en soie représentant le Dieu Krishna et une autre en coton et d’inspiration shivaïte [7], représentant l’art populaire de dévotion ; celle-ci a été réalisée selon la méthode des appliques, représentant plusieurs divinités dont Shiva.

Curieuse d’approfondir sa connaissance sur la civilisation indienne et la partager, Marie-Françoise Le Page a publié des poèmes et un ouvrage sur le yoga. Avec son accord, nous reproduisons un poème sur le Dieu Shiva qui pourrait faire écho à cette figure divine finement représentée sur la tenture ramenée par son grand-père au début du siècle dernier en France.

Jeu divin [8]

De l’Unique procède le multiple
De l’Eternel la finitude
Quand le dieu
Conscience lumineuse et frémissante
Mû par sa propre félicité
S’abandonne à la danse
Pieds nus
Au son du tambourin

La musique rythme les pas divins
D’où jaillissent les terres
Les nuées et le vent
Les feux du ciel et de la nuit
Enfin les eaux qui courent
Et les choses qui vivent
Avant que de mourir

Tout pénétré de joie
Shiva danse
Il danse
Et joue à créer le monde

Souverainement libre
Il choisit en riant
De s’asservir dans l’univers des formes

Voilà pourquoi
De l’état de repos
Ont émergé
Subtiles
Les vibrations du cœur

Le patrimoine culturel indien découle d’un héritage pluriel. L’histoire de l’Inde française s’insère dans la grande histoire de l’Inde. Comme dans le mariage des styles architecturaux des maisons de Pondichéry, le dialogue qui s’inscrit au cœur des rencontres multiples est permanent entre les deux mondes indiens et français.

Qui est celui qui crée ? Pourquoi certains préservent et d’autres détruisent ?

Que serait un beau monument ou une belle tenture sans la main de l’homme et ses croyances ? A travers les siècles, l’homme construit son présent et restaure quand il peut, les vestiges, en renouant avec son passé et l’univers qui l’entoure. Naviguant au gré des bons vents, des mauvais courants et des tempêtes, il laisse son empreinte dans la pierre et la terre, façonnant le fer et le bois et tissant des fils de soie...

Comment vraiment préserver ce patrimoine ? Chacun voudrait apporter sa pierre à l’édifice, mais cela semble être une gageure parfois difficile pour certains... Lors des Journées européennes du Patrimoine, en cette fin de mois septembre 2014, nous avons pu apprécier la dimension humaine et géopolitique de cette grande diversité culturelle mise en valeur par l’amitié franco-indienne datant de plus de trois siècles et des échanges indo-romains remontant au premier millénaire... dans un pays où on ne saurait oublier le mystère du « jeu divin » .

Un grand merci à l’Association Les Comptoirs de l’Inde pour nous avoir ouvert cette page méconnue de l’histoire de l’Inde !

Du 15 au 16 novembre 2014, l’association organise sa 4ème édition de son salon littéraire "L’Inde des livres".


Mots-clés :


[1] Que Douglas Gressieux et Marie-Françoise Le Page soient remerciés pour leur précieuse documentation.

[2] En Inde du Nord, on trouve des « rangolis » qui sont des dessins analogues.

[3] “Chronique Mission Marchal-Casal - Travaux du site d’Arikamedu”, Bulletin de l’Ecole Française Extrême-Orient, 1943, n° 43, p. 168-173.

[4] Lucien Giboin, “L’huile de Chaulmoogra”, Le Trait d’Union, novembre 1950.

[5] Numa Lafitte, “De la découverte d’urnes funéraires dans l’Inde du Sud” in Revue d’histoire des Colonies, janvier-février 1932.

[6] P. Chinnian, “Megalithic monuments and megalithic culture in Tamil Nadu” in Historical heritage of the Tamils, International Institute of Tamil Studies, Madras, 1983.

[7] Marie-Françoise Le Page prépare actuellement un ouvrage sur cette tenture. Dans ce beau livre qui paraîtra au mois de novembre prochain, elle décrit en les commentant les divinités qui y sont représentées avec une extrême finesse.

[8] Texte extrait du recueil intitulé Le silence et l’esprit paru en 2005 - Lucie éditions.

Pravina Nallatamby (alias Anjali B.)




Dans la même rubrique :

[08-01-2017] Bonne année 2017 !
[08-09-2016] Namasté France 2016
[05-07-2016] Audrey Prem Kumar : A la découverte de la musique carnatique
[12-06-2016] 2ème journée internationale du Yoga
[27-04-2016] Retour sur le salon de l’Inde par l’association Inde Maha France à Bagneux (92)
[13-04-2016] Envie de bouger, de s’amuser et de voyager à la fois ? Partez à la découverte de l’association Bolly Deewani !
[07-04-2016] Retour sur la conférence internationale sur le Zéro à l’UNESCO
[01-04-2016] Conférence internationale sur le Zéro
les 4 et 5 avril 2016 à l’Unesco

[30-03-2016] Forum international du soufisme à New-Delhi : un message de paix et de tolérance
[15-03-2016] Annonce du festival du féminin en Inde à Auroville en 2017
[01-02-2016] Solidarité avec le Tamilnadu et Pondichéry suite aux intempéries
Faites un don !

[25-01-2016] BONNE FETE DE LA REPUBLIQUE INDIENNE
[20-01-2016] Retour sur le spectacle musical Bharati 2 - "Dans le palais des illusions"
[13-01-2016] Célébration de la fete tamoule de Pongal en région parisienne
[18-12-2015] Hommage aux soldats indiens morts pour la France pendant la Première Guerre Mondiale
[16-12-2015] Spectacle musical Bharati 2 à partir de janvier 2016 en France
Des places à gagner !

[07-12-2015] Ravivage de la flamme de la Nation sous l’Arc de Triomphe à Paris
[15-11-2015] L’Inde aime Paris
[14-11-2015] ANNULÉ : 5ème édition du Salon de l’Inde des livres
[25-08-2015] Compte rendu de la rencontre avec le Consul Général de France de Pondichéry et Chennai à Paris
[13-08-2015] Bonne fête de l’indépendance de l’Inde
[28-07-2015] L’Inde en deuil suite au décès du Dr APJ Abdul Kalam
[19-07-2015] Démarche pour l’obtention du visa électronique pour se rendre en Inde
[10-07-2015] Ile Maurice et sa population d’origine indienne
[01-07-2015] Retour sur la journée internationale du Yoga du 21 juin à Paris
[04-06-2015] 21 juin : venez célébrer la journée internationale du Yoga
[21-05-2015] Entretien culinaire avec Sanjee de Bollywood Kitchen
[28-04-2015] Retour sur le festival de l’Inde au Mée sur Seine
[14-04-2015] Rencontre du Premier Ministre de l’Inde, Narendra Modi avec la communauté indienne de France
[11-04-2015] Allocution du Premier Ministre de l’Inde Narendra Modi au siège de l’UNESCO à Paris
[02-04-2015] Invitation à l’allocution du Premier Ministre de l’Inde, Narendra Modi à l’UNESCO
[19-01-2015] Art vernaculaire et art de vivre en Inde
[21-12-2014] Demande de visa pour l’Inde : de grands changements à partir de 2015
[07-12-2014] LINGAA, le nouveau film de Rajinikanth dans plus de 50 salles en France !
[20-11-2014] Les réunionnais d’origine indienne
[30-10-2014] Salon de l’Asie à Lyon : l’Inde, invité d’honneur
[22-10-2014] Bonne fête de Diwali !
[15-10-2014] Aux Comptoirs de l’Inde,
une page d’histoire, plusieurs siècles de mémoire

[01-10-2014] Hommage aux soldats indiens au mémorial de Neuve-Chapelle
[15-09-2014] Le livre de la jungle
[31-08-2014] Concours de hindi 2014
A la découverte du hindi à Paris

[17-07-2014] Bonnes vacances !
[08-07-2014] Journée indienne au Solar Decathlon Europe 2014 à Versailles (78)
[16-06-2014] Inde : les meilleurs recettes
[02-06-2014] Etat des lieux du sport en Inde
[20-05-2014] Regards sur l’Inde
101 ans de cinéma rare et inédit

[13-05-2014] ASHA BHOSLE, un concert inoubliable à Paris
[12-05-2014] Deepak Chopra au Grand Rex à Paris
[08-05-2014] L’Inde s’invite à la Foire de Paris, voyage au cœur de l’événement
[22-04-2014] Plongez au coeur de l’élection de Miss India France 2014
[05-04-2014] Les élections générales en Inde, un géant démocratique
[01-04-2014] Susheela Raman au New Morning à Paris le 9 avril
[17-03-2014] Holi Hai ! Bonne fête de Holi !
[12-03-2014] Jeu de société : le pont de Rama
[04-03-2014] Sortie en France du film Gulaab Gang
[27-02-2014] Coup de projecteur sur le salon Bollywood on light à Epinay-sur-Seine (93)
[10-02-2014] Bollywood on Light à Epinay-sur-Seine (93)
[26-01-2014] Bonne fête de la République indienne
[17-01-2014] Dernière tournée en France du spectacle Bharati
[05-01-2014] Bonne année 2014 !
[20-12-2013] Bonnes fêtes de fin d’année !
[28-06-2013] Bonnes vacances !
[22-03-2013] Festival de l’Inde au Mée sur Seine (77)
[15-01-2013] FFAST : Festival du film d’Asie du Sud transgressif
[01-01-2013] Bonne année 2013 !
[13-11-2012] Sortie du film "Jusqu’àmon dernier souffle" en France
[11-10-2012] Sortie du film Maattrraan le 12 octobre 2012 en France
[10-09-2012] Bonne rentrée !
[02-08-2012] Sortie du film Ek Tha Tiger le 17 juillet 2012 en France
[11-06-2012] Sortie du film tamoul BILLA 2 en France le 13 juillet
[24-01-2012] Célébration de la fête de la République indienne
[06-01-2012] Sortie du film tamoul NANBAN (Mon pote)
[19-12-2011] Bonnes fêtes de fin d’année !
[19-10-2011] Sortie du film tamoul "7am arivu" (7ème sens)
[12-10-2011] Tragique décès du Maestro de musique indienne Jagjit Singh
[27-09-2011] Hans Raj Hans en concert àParis
[01-08-2011] Bonnes vacances !
[01-07-2011] Delhi Belly en salle en France !
[31-05-2011] Maudite pluie ! au cinéma en France
[06-05-2011] Jagit Singh, le Maestro du Ghazal àParis
[16-04-2011] Deepak Chopra à Paris
[03-04-2011] L’Inde remporte la coupe du monde de cricket 2011
[30-03-2011] L’Inde en finale de la coupe du monde de cricket 2011
[27-03-2011] Coupe du monde de cricket 2011 : Inde - Pakistan, le choc des Titans
[03-03-2011] Le chant du sabre et du sang de Fathima Bhutto
[26-01-2011] Bonne fête de la République indienne !
[01-01-2011] Bonne année 2011
[24-12-2010] Bonnes fêtes de fin d’année !
[04-11-2010] Bonne fête de Diwali
[06-10-2010] Interview de Sam Pitroda
[22-08-2010] 1ère édition du festival indien àLyon
[13-07-2010] Annulation et report du concert d’AR Rahman du 17 juillet àParis
[13-06-2010] AR Rahman en concert exceptionnel àParis le 17 juillet 2010
[31-05-2010] Amitabh Bachchan àParis le 13 juin
[13-04-2010] Namasté France : le festival culturel de l’Inde en France
[10-02-2010] LES DERNIERS MAHARAJAS
[26-01-2010] 60ème anniversaire de la proclamation de la République indienne
[02-01-2010] Bonne année 2010 !
[22-12-2009] Bonnes fêtes de fin d’année !
[25-10-2009] Embarquement immédiat INDIA àBobigny
[17-10-2009] Bonne fête de Diwali
[03-09-2009] La rentrée littéraire avec Tarun Tejpal
[14-08-2009] 62ème anniversaire de l’indépendance de l’Inde
[14-07-2009] Sortie DVD Slumdog Millionaire
[29-06-2009] Shah Rukh Khan au musée Grévin, un an après...
[11-06-2009] Festival "Extravagant India !"
[19-04-2009] Miss India France 2009
[14-04-2009] Bonne année !
[10-03-2009] Bonne fête de Holi !
[24-02-2009] ...And the winner is...Slumdog Millionaire !
[08-02-2009] Master Class Amitabh Bachchan au Salon du Cinéma 2009
[28-01-2009] Salon du cinéma 2009 - 1ère partie
[25-01-2009] Bonne fête de la République
[16-01-2009] Amitabh Bachchan au Salon du Cinéma 2009
[03-01-2009] Slumdog Millionaire
[24-12-2008] Bonnes fêtes de fin d’année !
[17-12-2008] Une soirée autour du tourisme équitable en Inde
[11-12-2008] Communiqué sur la situation en Inde du Ministère du tourisme indien
[04-12-2008] Solidarité avec les victimes des attentats de Mumbai pour un monde de paix
[03-12-2008] En hommage aux victimes des attentats de Mumbai et pour la paix
[01-12-2008] Une attaque terroriste contre l’humanité...
et l’Inde ensuite...

[26-11-2008] Attentats meurtriers àMumbai !
[15-11-2008] Projection du film Jodhaa Akbar et sortie du DVD
[18-10-2008] Festival Indian Passion àBobigny (93)
[06-10-2008] Indian Ocean dans l’émission Incroyable Talents sur M6
[02-10-2008] Gandhi Jayanti - Hommage au Mahatma Gandhi
[21-09-2008] Bonne rentrée !
[04-09-2008] La Parisienne - Avis aux benevoles Inde en ligne
[11-07-2008] Bonnes vacances !
[25-05-2008] La Parisienne 2008 - L’Inde à l’honneur
[19-05-2008] Spectacle Bollywood Show - Grand Parquet - Paris
[05-05-2008] L’inauguration de la statue de Shah Rukh Khan, les moments forts
[02-05-2008] Interviews, photos, extraits des discours : l’inauguration de la statue de SRK comme si vous y étiez !
[02-05-2008] Vidéo finale : l’inauguration de la statue de SRK comme si vous y étiez !
[02-05-2008] Vidéo III : l’inauguration de la statue de SRK comme si vous y étiez !
[02-05-2008] Vidéo II : l’inauguration de la statue de SRK comme si vous y êtiez !
[02-05-2008] Vidéo I : l’inauguration de la statue de SRK à Grevin comme si vous y étiez !
[28-04-2008] La statue de cire de Shah Rukh Khan entre au Musée Grévin
[17-04-2008] Shah Rukh Khan au Musée Grévin le 28 avril 2008
[16-04-2008] Cultures du Monde à la Foire de Paris 2008
[15-04-2008] Résultats du jeu-concours "Inde, je t’aime"
[13-04-2008] Nouvel année : Bonne année !
[09-04-2008] Les Sikhs : histoire, religion, culture
[30-03-2008] Univers Palimpseste - Paris <> Bombay
[21-03-2008] Inde en ligne et Kenzo Parfums fàªtent Holi !
[16-03-2008] A bord du Darjeeling Limited.
[13-03-2008] Padmâvatî au Théâtre du Châtelet
[09-03-2008] Rendez-vous à Brick lane
[06-03-2008] Maha Shivaratri
[20-02-2008] Diasporas indiennes dans la ville
[10-02-2008] Miss India France 2008
[25-01-2008] Bharati de retour en France !
[05-01-2008] Bonne et heureuse année 2008
[31-12-2007] Bonnes fàªtes
[10-12-2007] Bollywood débarque au Musée Grévin... la suite !
[13-11-2007] Bollywood Show fàªte Diwali
[09-11-2007] "C’est à Paris" : Spécial Inde
[08-11-2007] Diwali 2007
[20-10-2007] Bollywood débarque au Musée Grévin en 2008
[18-10-2007] Emission "Le jour du Seigneur" Dimanche 21 octobre à 10h30 sur France 2
[26-09-2007] L’équipe indienne de cricket championne du monde
[02-09-2007] 12à¨me fàªte de Ganesh à Paris
[15-08-2007] 60à¨me anniversaire de l’indépendance de l’Inde
[23-05-2007] M. Bikas C. Sanyal - Chevalier de l’Ordre de la Légion d’Honneur.
[30-04-2006] Les vidéos de la Bollywood Week 2006
[30-04-2006] Les stars de Bollywood à Paris (Acte III)
[30-04-2006] Les stars de Bollywood à Paris (Acte II)
[30-04-2006] Les stars de Bollywood à Paris (Acte I)
[30-04-2006] Bollywood stars in Paris (Part III)
[30-04-2006] Bollywood stars in Paris (Part II)
[30-04-2006] Bollywood stars in Paris (Part I)
[06-04-2006] Miss Asie France 2006 est indienne !
[30-03-2006] Patrimoine oral et immatériel de l’Asie du Sud

Et si vous nous rejoigniez ?

Vous êtes passionné(e) par la culture indienne, vous souhaitez faire partager votre passion à tous les amoureux de l'Inde dans le monde francophone.
Nous recherchons des bénévoles actifs ayant un don pour la plume, des spécialistes de la communication, des web reporters, des développeurs, des graphistes...
Inde-en-ligne.com géré par l'association éponyme oeuvre depuis 2003 à la promotion d'une image novatrice de l'Inde en France entre tradition et modernité.
Si vous souhaitez nous rejoindre, merci de nous faire part de vos motivations en complétant le formulaire de contact avec vos coordonnées.


Google







Google+
Inde en lignesur Google+



Taux de change
1€=72.7795 INR


Inscription à la lettre d'information d'Inde-en-ligne.com



Inde en ligne
Ajouter à vos Favoris


Avec le soutien de
Gandi


© 2003-2015 - INDE-EN-LIGNE.COM ® - Tous droits réservés
Disclaimer